/DesktopModules/DigArticle/MediaHandler.ashx?portalid=0&moduleid=572&mediaid=488&width=885&height=200

COVID-19 – Peu d’impact sur les pratiques de rémunération

     
June 25, 2020

Le sondage de Mercer sur la planification de la rémunération aux États-Unis continue à montrer que les employeurs maintiennent leurs pratiques habituelles

Dans l’édition de juin du Sondage éclair sur la planification de la rémunération au Canada, on a demandé aux participants comment ils géraient les décisions sur la gestion de la rémunération, au-delà des augmentations annuelles du salaire de base. Leur réponse, pour rester simple, c’est qu’on maintient le statu quo. Sur le plan des modifications aux structures salariales, des incitatifs à la vente, ainsi que des incitatifs à long terme, l’impact économique de la COVID-19 n’a pas vraiment changé la façon dont la majorité des organisations prennent des décisions.

Modifications à la structure

Alors que 69 % des 298 organisations participantes n’ont pas encore amorcé leur planification pour 2021, y compris la distribution prévue d’augmentations annuelles, elles ont aussi révisé leurs structures salariales à la hausse comme chaque autre année. Nous continuons d’entendre que la plupart des compagnies possèdent une structure salariale qu’elles révisent tous les ans. Tandis qu’il existe une certaine divergence entre industries, on a reporté un ajustement moyen de 2,2 % aux structures salariales au niveau national.

Incitatifs à la vente

Un sujet dont parlent beaucoup d’entre nous est la façon de traiter les professionnels des ventes. Alors que beaucoup de compagnies ne s’attendent pas à atteindre leurs objectifs de vente et de revenus en raison du ralentissement économique étendu, devrions-nous ajuster les programmes d’incitatifs de vente pour minimiser l’impact sur les professionnels des ventes? Après tout, ce n’est pas le manque d’effort qui empêche le vendeur d’atteindre sa cible.

Dans les faits, la plupart les compagnies ne croient pas qu’il soit nécessaire de réviser leurs programmes d’incitatif de vente. Parmi celles qui en possèdent (50 %), 81 % affirment ne pas avoir modifié leurs quotas/objectifs de vente pour la majorité de leurs populations. Par ailleurs, la majorité n’ont pas ajusté la rémunération globale ou même le salaire de base des professionnels des ventes.

2020 pourra être une année très difficile pour beaucoup de professionnels des ventes.

Incitatifs à long terme

Saviez-vous qu’environ la moitié des répondants au sondage ont indiqué avoir maintenu les incitatifs à long terme (ILT) prévus avant l’arrivée de la COVID-19? Comme nous avons déjà mentionné, le calendrier des augmentations et de la rémunération dans le plan financier a démontré peu d’interruption des activités. De façon générale, le calendrier est appliqué au premier trimestre.) Qui plus est, 76 % des compagnies qui se servent actuellement d’ILT dans le cadre de leurs forfaits de rémunération ne prévoient pas faire de changements aux pratiques et aux lignes directrices pour 2021.

Restez à l’affût

Dans la prochaine édition du Sondage éclair sur la planification de la rémunération au Canada, nous sonderons sur le roulement de personnel, les récompenses non-monétaires, les allocations et les remboursements offerts par rapport au télétravail. Nous nous attendons également à voir plus de participants qui sont déjà en mode planification pour 2021 et sonderons sur les prévisions de budget d’augmentations de salaire.

Les participants reçoivent les résultats sans frais – obtenez les renseignements dont vous avez besoin pour planifier votre année 2021! Vous avez des questions? Nous sommes là pour vous aider; composez le 588 286-5302 pour parler à un de nos représentants.

US Compensation Planning Survey Pulse – May Edition infographic image